05 Jul 2017
Photo Soitec — Wikipédia

Soitec — wikipédia

Lien social

Un homme ouvert au changement

André-Jacques Auberton-Hervé (https://fr.wikipedia.org) apprécie à leur juste valeur les progrès de la révolution numérique. André-Jacques Auberton-Hervé est persuadé que pour rattraper son retard sur les plus grandes puissances, l’Europe va devoir soutenir ses entreprises les plus performantes en mettant en place de nouveaux outils. Il est sûr que l’Europe dispose d'atouts industriels et humains. Pour assister les jeunes pousses, l’Europe va devoir envisager des outils financiers plus puissants, comparables au NASDAQ.

Pour que notre continent puisse assurer sa croissance, l'union est selon lui primordiale. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est incontestablement un visionnaire. Au travers de ses multiples rôles, André-Jacques Auberton-Hervé porte ses idéaux avec passion.

Un bâtisseur avisé

André-Jacques Auberton-Hervé présente toutes les qualités du parfait meneur d'hommes : excellente perception du marché et recrutement des bonnes personnes. Grâce à son talent en développement industriel, la start-up qu'il a créée voit son effectif passer de deux à près de mille collaborateurs en 10 ans. Des compagnies prestigieuses figurent parmi les clients de Soitec. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, en partenariat avec Jean-Michel Lamure, l'entreprise Soitec.

Un parcours exemplaire

Après un parcours brillant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur à 24 ans, au milieu des années 80, et prend part à des séminaires internationaux dans les domaines qui l'enthousiasment : les semi-conducteurs et le silicium. Ses études d'ingénieur, il les fait sur les bancs de la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. A l’école, il aime tout particulièrement l'algèbre et la physique. André-Jacques Auberton-Hervé voit le jour au début des années 60, passe sa scolarité dans l'Hexagone et obtient son baccalauréat à 16 ans.